Une après-midi en bâteau


Aruba / dimanche, avril 29th, 2018
Aruba est une petite île dans le sud des Caraïbes. Beaucoup se rendent là-bas pour se livrer aux douceurs du farniente. D’autres voulant être plus actifs, tout en profitant de la mer, préfèrent découvrir la multitude de sports nautiques. Je vous laisse deviner dans quelle catégorie je me trouve.
Des vacances sous les tropiques sur une île au sable blanc et fin, c’était une grande première pour moi ! Je comptais bien en profiter ! A défaut d’avoir pu faire de la plongé (il fallait un certificat médical et tout le tralala), j’ai fait du snorkeling à tord et à travers et on a même eu la chance de faire un tour en bateau.

Après-midi en bateau

Beaucoup d’organismes touristiques proposent des tours en bateau avec ou sans package : avec coucher de soleil, avec repas à bord ou juste une simple collation, avec du champagne, croisière privative, etc. Assurément, l’offre ne manque pas ! Les prix, eux, grimpent, malheureusement, assez vite et au final, on se rend compte que ça devient vite cher pour seulement quelques heures. Heureusement, nous avons eu de la chance et n’avons pas dû exploser le budget vacances : par l’intermédiaire de plusieurs personnes, on a trouvé un arubain (oui, oui ça se dit comme cela) qui possédait son propre bâteau et qui voulait bien nous en faire profiter, le rendez-vous était donc pris !
Le jour J est arrivé, nous nous rendons sur la plage Fisherman Huts, là où beaucoup mettent leur bâteau à l’eau. Dès que l’on voit quelqu’un arrivé avec un bâteau, notre coeur s’emballe : « Oh oui, le beau bâteau, pourvu que ça soit le nôtre » ou « Ouh il n’est pas jeune, jeune celui-là, croisons les doigts pour que ça soit un autre ». Finalement, le bâteau que nous aurons n’était pas tout jeune non plus (au revoir le beau catamaran), mais heureusement il disposait d’un toît (indispensable pour éviter les coups de soleil) et naviguait bien. En tout cas, nous n’avons pas dû écoper, c’est l’essentiel.
Et nous voilà partis, pour une après-midi complète jusqu’au coucher de soleil, sillonner la mer des Caraïbes. La côté est de l’île est fort accidentée et on y trouve très peu de plage à cause des nombreux rochers. Nous sommes donc restés sur la côté ouest de l’île. Notre capitaine du jour engagea très vite la conversation, nous permettant ainsi de découvrir ce petit pays sous un autre regard. Après avoir rejoint le port de Oranjestaad et ses énormes paquebots (ils sont vraiment énormes lorsqu’on passe à côté d’eux dans un bâteau minuscule comparé à ses géants), il est temps de faire demi-tour et de rejoindre le nord de l’île. Nous jetons l’ancre non loin des côtes, l’endroit est réputé pour le snorkeling et en effet, les poissons ne sont pas timides et viennent rapidement à notre rencontre. L’eau frôlant les 25°C, voire plus, est « froide » selon les dires de nos compagnons arubains du jour, je vous rassure pour nous, la température est excellente ! Une fois tout le monde remonté à bord, nous prenons un peu plus le large afin d’admirer le coucher de soleil.
C’est aux dernières lumières du jour que nous rejoignons la terre ferme. Une fois le bâteau remis sur la remorque, il est temps de dire au revoir à notre capitaine ainsi qu’à ses deux amis. L’après-midi passée en leur compagnie restera un moment fort de nos vacances à Aruba. Nous avons même réussi à ne pas attraper de coup de soleil ahah !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *