Bow Lake


Canada / dimanche, octobre 1st, 2017

Bow lake est un des premiers grands arrêts de la Icefields Parkway qui mène jusqu’à Jasper. Bien que l’endroit nous est déjà familier, nous nous y arrêtons afin d’y démarrer notre randonnée de la journée : Les chutes du glacier Bow. Le parking du Simpson’s Num-Ti-Jah Lodge et son célèbre toit rouge accueille les quelques touristes d’arrière saison venus se mesurer aux prémices de l’hiver canadien. Malgré quelques irréductibles asiatiques armés de leur selfy stick, la plupart des visiteurs sont là pour la randonnée et pour profiter des paysages. Dès la sortie de la voiture, le vent froid s’engouffre à travers nos habits bien trop légers pour la saison. La météo avant notre départ annonçait une dizaine de degrés supplémentaires, du coup les gants, bonnets, écharpes sont restés au placard, mauvaise idée. La promesse d’une belle randonnée et de la découverte de magnifiques paysages suffit à nous remotiver. Armés de pulls et de notre coupe vent/imperméable, nous voilà prêt à entamer notre randonnée sous quelques flocons. Malgré que l’été indien ne soit pas au rendez-vous cette année (d’ailleurs y a-t-il un été indien dans les Rocheuses ?), il est impossible de ne pas faire quelques clichés de ce magnifique Bow Lake. Ces eaux turquoises qui n’ont rien à envier à celles des Caraïbes nous laissent une fois de plus sans voix. Les quelques flocons tombés compléteront à notre retour ce magnifique tableau.

 

Randonnée Les chutes du glacier Bow :

Randonnée facile d’environ 10 km avec un faible dénivelé (un peu plus de 100m). Cette randonnée démarre à partir du Lodge pour longer dans un premier temps le lac Bow. Ensuite, le sentier se dirige vers une rivière alimentant ce même lac. Selon la saison et la taille du lit de la rivière, le sentier passe dans la forêt tout en continuant à longer le cours d’eau ou alors le sentier traverse le lit asséché de la rivière (ce fût notre cas en septembre). Après 1 voire 2 km, la rivière s’engouffre dans un canyon ce qui nous oblige à prendre de la hauteur. La promenade continue pour déboucher sur une vaste plaine où l’on aperçoit les fameuses chutes au loin. Certains randonneurs se contentent de cette vue et rebroussent chemin. Malgré les flocons qui continuent à tomber, nous nous restaurons en vitesse le long du sentier et entamons la dernière ligne droite dans la grande plaine vers les chutes (environ 30 min). Etant donné la saison, le débit est assez faible, cela doit être plus impressionnant lors de la fonte des glaces, aux printemps. Une fois les photos prises, nous entamons le chemin du retour bien décidés à profiter du paysage malgré ce vent froid qui ne nous aura pas quitté tout au long de la randonnée. Un chocolat chaud au Lodge sera bien mérité à l’arrivée.

   Send article as PDF   

Une réponse à « Bow Lake »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *