Road trip en Irlande : jour 2


Irlande / dimanche, décembre 17th, 2017
Programme de ce 2ième jour de road trip en irlande : Ballycastle – Dark Hedge – Carrick a Rede – Giant’s Causeway – Dunluce Castle – Bishops Road – Derry

Après un bon petit déjeuner typiquement anglophone, nous voici prêts pour cette journée qui s’annonce bien remplie ! Le premier arrêt de la journée sera The Dark Hedges rendu célèbre par la série Game of Thrones. Après un gros quart d’heure de route, nous y sommes ! Le soleil est déjà assez haut dans le ciel (été oblige), nous n’avons donc pas les magnifiques couleurs que l’on observe généralement sur les photos prises à cet endroit. Les branches s’entremêlant au dessus de nos têtes offrent un joli spectacle. Aller à The Dark Hedges n’était pas un gros détour pour moi, donc ça fallait le coup, mais si vous êtes serré niveau timing, passez votre chemin ou alors ne regardez pas les photos sur Google qui sont pour certaines beaucoup trop sublimées. J’avoue qu’après avoir vu toutes ces photos, une fois arrivée sur place, j’étais un peu déçue de ne pas avoir les aussi belles couleurs vues auparavant. Si vous n’avez pas l’occasion de vous arrêter à cet endroit, n’ayez crainte, l’Irlande en a bien d’autres à offrir qui sont au moins aussi beaux !

The Dark Edge

Nous reprenons la route direction Carrick a Rede, le pont suspendu en corde. Attention ceux qui ont le vertige, le pont se trouve à 24 mètres au dessus des flots plus  ou moins agités. Bon nombre de mouettes ont élu domicile sur l’îlot rocailleux. A l’origine construit pour les pêcheurs de saumon, le pont en corde permet, une fois traversé, d’avoir une magnifique vue sur les falaises constituant l’Antrim Coast. Il faut compter un gros kilomètre pour relier le parking au pont suspendu, l’accès à la promenade est gratuit, il n’y a que la traversée qui est payante.

Antrim Coast

La prochaine étape du jour est la très célèbre Giant’s Causeway ! En lisant des guides et des sites internets avant notre départ, j’avais appris que le parking de la chaussée était payant (y compris le musée, si mes souvenirs sont bons), mais j’avais également trouvé des personnes indiquant des endroits où l’on pouvait se garer sans payer. N’étant pas intéressés par le musée et voulant profiter un peu des lieux et du  beau temps, nous nous sommes finalement garés, un peu au hasard, à Portballintrae.

Les cartes que j’avais imprimées au préalable n’étaient pas très précises, nous avons donc sorti l’indémodable Google Maps pour nous guider. En marchant d’un bon pas, nous avons mis une grosse heure pour l’aller et plus ou moins la même chose pour le chemin du retour. Cette petite randonnée était vraiment super sympa : après avoir traversé le golf du coin, nous avons longé la ligne de chemin de fer de l’Héritage Railway. Pour le retour, nous avons pris le chemin des falaises surplombant la mer. Arrivés près d’un énorme manoir digne d’Harry Potter, nous avons rejoint le parking par la plage.

En route pour la Giant's Causeway

En route pour la Giant's Causeway

Assez parlé de chemins et de balades, revenons-en à nos géants ! Le site est assez unique en son genre : un nombre incalculable de colonnes faites de coulées de laves basaltiques. Leur forme hexagonale frôlant la perfection, à un point tel qu’on pourrait penser que ce n’est pas naturel, nous laisse ébahi devant ce que la nature peut réaliser. Un coucher de soleil sur un tel site doit être aussi magique que magnifique ! Malgré que nous n’étions qu’en début de saison (juin), la foule était déjà assez importante. Néanmoins, il suffit de s’éloigner du principal amas de colonnes pour se retrouver assez vite au calme. D’ailleurs, je vous conseille de poursuivre votre découverte au-delà de la Harpe des géants et d’emprunter le chemin qui monte jusqu’à l’Orgue. Lorsque nous y étions, certains sentiers étaient fermés à cause d’éboulements, nous avons donc du rebrousser chemin afin de rejoindre le centre d’accueil. Sinon en temps normal, il est possible de rejoindre le centre par le dessus des falaises (un escalier comptant un certain nombre de marches vous y emmènera).

Giant's Causeway

Notre logement pour la nuit est prévu à London Derry, il nous reste donc encore une bonne heure de route avec quelques arrêts prévus : Dunluce Castle, la plage Downhilll et la Bishop Road.

Il est possible, moyennant des frais d’entrée, de visiter les ruines du Dunluce Castle. Encore une fois, nous avons passé notre chemin, nous contentant de l’observer de l’extérieur. L’Irlande regorge de ruines de château, celles du Dunluce Castle sont assez bien préservées. Après une mini-balade autour des ruines accompagnée de quelques photos, nous reprenons la route.

Dunluce Castle

La plage de Downhill se trouve un peu avant l’intersection menant à la Bishop Road, nous n’avons pas vraiment trouvé d’accès à cette plage qui se veut être un petit « Daytona Beach ». Le GPS nous a emmené vers les hauteurs de CastleRock, mais malheureusement, la vue n’était pas dégagée, tout ce qu’on voyait, c’était un camping résidentiel. La journée ayant déjà été bien remplie, nous décidons de ne pas chercher plus longuement et de nous mettre en route vers London Derry en passant, néanmoins, par la Bishop Road.

La Bishop Road est une route typiquement irlandaise, il manque juste les moutons en liberté ! Elle grimpe jusqu’à 400m offrant ainsi un magnifique panorama sur la péninsule de Magilligan. Le trajet est un peu plus long et moins roulant, mais les paysages sont là pour compenser.

Bishop Road

La journée se finit à London Derry dans notre B&B (Bridge B&B), on a mis du temps à le trouver (juste au niveau du rond-point). Il était tard pour aller se promener sur les vieux remparts, mais on n’y a pas résisté ! Après un bon repas revigorant, nous avons entrepris une petite balade digestive dans la vieille ville ainsi que sur ses remparts, rien de tel que pour finir la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *