Road trip Irlande : jour 7


Irlande / dimanche, février 4th, 2018
Programme de ce 7ième jour de road trip en Irlande : départ pour les îles d’Aran.

Malgré une nuit d’un sommeil profond, le réveil est difficile, nos muscles crient leur mécontentement et ne parlons pas de nos fesses ! Nous reprenons le bateau fin de journée, nous avons donc le temps pour explorer le sud de l’île. Heureusement, d’ailleurs, car les premiers coups de pédales sont vraiment difficiles.

Iles d'Aran

Dun Aengus n’est pas loin de notre B&B, ouf nous recommençons en douceur ! Il n’est pas possible de monter jusqu’au site archéologique en vélo, nous terminons donc à pieds. Le fort de Dun Aengus, protégé par une triple enceinte, se trouve juste à flanc des falaises. Il n’y a aucune barrière, soyez donc très prudent, encore plus par vent fort et on ne le répète jamais assez, restez loin du bord ! La vue offerte aussi bien sur la mer que sur l’intérieure des terres vaut bien la petite ascension pour rejoindre le fort.

La prochaine étape est le Worm Hole, ne savant pas où il se trouve exactement, nous partons un peu à l’aventure. L’île n’est pas grande, nous ne saurons donc pas vraiment nous perdre. Le Worm Hole n’est pas indiqué sur la carte récupérée à l’office de tourisme, nous utilisons donc le fidèle Google Maps pour nous guider. La fin du chemin n’est pas praticable à vélo, il faut le laisser à l’abandon le temps de faire l’aller-retour. N’ayez crainte, je pense que personne ne viendra vous le voler, en tout cas, les nôtres sont bien restés au moins une heure le long d’un sentier et nous les avons retrouvés comme si de rien n’était. Le Worm Hole est comme vous l’imaginez un trou naturel, parfaitement rectangulaire, qui communique avec la mer par le dessous des rochers. Chaque année, Red Bull organise un concours de plongeon à cet endroit. Ce n’est pas facile de s’en rendre compte rien qu’avec une photo, mais la hauteur des falaises est impressionnante, vaut mieux ne pas avoir le vertige si l’on veut y participer ! Lorsque la marée est haute, le trou n’est plus visible, pensez donc à regarder l’heure des marées.

Iles d'Aran

Dun Duchathair et Dun Eochla sont les deux derniers spots à voir avant de retourner au port. N’ayant pas une carte très précise, nous n’avons vu le Dun Eochla que de loin et nous ne voulions pas rebrousser chemin, sinon nous devions remonter une côte bien pentue et personnellement, je n’en avais vraiment pas envie vu nos supers vélos !

Le chemin pour rejoindre Dun Duchathair n’est pas évident non plus. D’ailleurs, nous le finirons à pieds ! Par contre, je crois que c’est l’endroit que j’ai préféré sur toute l’île, le fort en lui-même n’est pas exceptionnel, il ne reste que des ruines. Par contre, les falaises autour sont à coupées le souffle ! L’océan a tellement creusé la roche que ça forme des criques où l’on peut observer la puissante des vagues venant s’écraser contre les rochers. Le spectacle est hypnotisant, on y resterait des heures. (voir si on comprends bien).

Toute chose ayant une fin, il est temps de retourner au port prendre un dernier verre et rendre nos vélos. La traversée du retour sera moins mouvementée que celle de l’aller pour le plus grand plaisir de mon compagnon. Nous retrouvons notre voiture là où nous l’avions laissée. Direction Doolin pour y passer notre dernière nuit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *