Randonnée dans le Connemara


Irlande / dimanche, novembre 12th, 2017

Terre brûlée au vent
Des landes de pierres
Autour des lacs, c’est pour les vivants
Un peu d’enfer, le Connemara
Des nuages noirs qui viennent du nord
Colorent la terre, les lacs, les rivières
C’est le décor du Connemara …

On ne peut s’empêcher de fredonner cette célèbre chanson de Michel Sardou lorsqu’on arpente cette région de l’Irlande. Le Connemara regorge de magnifiques paysages à ne pas manquer ! La région recèle également de nombreuses promenades. Si vous vous aventurez dans de grandes randonnées, n’oubliez pas que la météo en Irlande est assez capricieuse. Il arrive de se frotter aux quatre saisons en une seule journée ! D’une balade d’une heure à des randonnées de plusieurs jours, en autonomie, avec un guide ou un tour organisé, il y en a pour tout les goûts.

Le Parc National du Connemara a balisé quatre sentiers (0,5 km, 1,5 km, 3 km et 3,7km) avec, pour le plus long, l’ascension du Diamond Hill. Nous avons opté pour le plus long, qui au final, fait 6,7 km (il cumule plusieurs sentiers le bleu et le rouge).

Randonnée Connemara

Après avoir entamé la randonnée sous un ciel dégagé avec le soleil en prime, les nuages ont rapidement fait leur retour. La pluie a, également, fait son apparition : 10 minutes pas plus, mais nous étions trempés ! Heureusement, le vent, qui n’était pas trop froid, a eu vite fait de sécher nos habits. Le sentier, entouré de tourbières (selon l’endroit) propres à la région, est assez facile malgré une élévation constante. La partie la plus corsée reste l’ascension de la colline en elle-même, mais encore une fois, avec des bonnes chaussures et en allant à son rythme, elle est accessible à tout le monde. Nous avons croisé des personnes d’au moins 70-75 ans si pas plus, des enfants aussi et ils sont tous arrivés au-dessus, donc vous n’avez aucune excuse pour ne pas monter ! Une fois les 445 m de hauteur atteint, le panorama est exceptionnel ! On aperçoit même l’abbaye de Kylemore au bord du lac du même nom.

Après avoir pris notre lunch au sommet de la colline, nous entamons la descente par l’autre versant. Ce versant-ci est plus facile, moins rocailleux. Je vous conseille, néanmoins, de respecter le sens de la promenade car descendre par la face rocailleuse serait assez casse-guele, je pense. Une seconde pluie sera venue clôturer cette belle randonnée.

 

   Send article as PDF   

Une réponse à « Randonnée dans le Connemara »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *