Slieve League


Irlande / dimanche, octobre 29th, 2017

Sur les recommandations du Routard, nous prenons le chemin des grandes falaises connues sous le nom de Slieve League. Ne connaissant pas du tout la région, nous nous fions entièrement au GPS, même lorsque les panneaux routiers disent de continuer tout droit à l’inverse du GPS qui nous fait prendre une petite route sur le côté. La route se rétrécissant au fur et à mesure que l’on avançait, on persiste quand même , on ouvre une barrière et continuons sur un vrai chemin de campagne. Mais qu’à cela ne tienne, le Routard disait : « après un premier parking, vous trouverez une barrière, franchissez-la et continuer pour rejoindre le parking supérieur ». Finalement, nous trouvons ce qui ressemble, plus ou moins, à un parking, et il y a même d’autres voitures. Normalement, les falaises sont visibles assez rapidement. Nous avons beau marcher et suivre l’unique sentier, sur lequel les moutons ont établi domicile, nous ne voyons rien. Pourtant des falaises de 600 mètres de haut, ça ne passe pas vraiment inaperçu ! On continue et finalement, on s’aperçoit qu’on va arriver au sommet des falaises ! Nous n’aurons donc pas la belle vue tant attendue. Le vent et le brouillard commençaient à se lever, le sentier n’était plus clairement indiqué, la sagesse qui sommeille en moi me conseille de faire demi-tour et de suivre le panneau routier que nous avions vu plus tôt. A force d’arguments plus ou moins bons et de regards de chien battu, je réussi à convaincre mon copain que la meilleure chose à faire est de rebrousser chemin.

Après 10-15 minutes de route, nous croisons un parking suivi d’une barrière et ensuite, un deuxième parking. Ca y est, nous sommes au bon endroit, les falaises sont bel et bien là ! Bien que des nuages, ceux-là même dans lesquels nous marchions quelques minutes auparavant, cachent le sommet des falaises, elles n’en restent pas moins surprenantes par leur hauteur. Nous nous baladons dans les alentours espérant que les nuages se dissipent et laissent voir l’entièreté du spectacle, mais la chance n’est pas avec nous cette fois-ci. L’endroit reste, néanmoins, très beau malgré la météo défavorable. Les gigantesques falaises, coiffées d’un chapeau de nuages, surplombent l’océan atlantique qui s’étend à perte de vue. Pour ceux qui n’ont pas le vertige, tournez le regard vers le bas : les vagues viennent s’éclater contre les parois rocheuses avec une force impressionnante !

Voyant des gens (très) au loin se promener sur les crêtes des falaises, nous comprenons qu’il est possible de grimper tout en haut et de relier les différents sommets par cette fameuse crête, pour ensuite, redescendre par le sentier sur lequel, nous avons fait demi-tour. Le sentier permet de rejoindre le Slieve League en empruntant le one man’s path (attention pour ceux qui ont le vertige, le sol glissant et le vent sont à surveiller également). Nous n’avions pas le temps pour une telle randonnée (compter 1 jour pour la faire en entier, à mon avis) et la météo ne s’y prêtait pas de toute façon. Et n’oubliez pas, suivez les panneaux routiers plutôt que le GPS.

   Send article as PDF   

Une réponse à « Slieve League »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *